Rechercher dans ce blog

vendredi 8 septembre 2017

Les Forêts d'Acora (tome 1: Au-delà des étoiles) de Thomas Clearlake

Et si la science-fiction et la fantasy fusionnaient pour s’accorder dans une histoire.



« Dans un futur très lointain, à des milliards de cycles-lumière de notre galaxie…

De mystérieux objets célestes viennent de s’écraser sur une planète du nom d’Acora.
Sous le sceau de l’Alliance universelle secrète, trois agents y sont envoyés en mission. Leur objectif : entrer en contact avec un ordre siégeant au sein d’un cité-monastère perdue dans les montages.
Les rudes conditions du protocole autarcique en vigueur sur cette planète vont rendre le voyage des plus périlleux.
Des profondes forêts jusqu’aux vallées de glace, en passant par les déserts, les trois émissaires vont être mis à l’épreuve malgré eux.
Mais ils ne sont pas les seuls à chercher à rejoindre la cité-monastère. La plus terrible des menaces qu’ait connu l’Univers les poursuit dans l’ombre… »



Dès les premières lignes, nous sommes directement plongés dans l’univers totalement inventé par l’auteur. Nous n’avons pas le temps de nous poser de question sur le genre que nous allons commencer ; on le sait tout de suite. Par cet univers, j’ai été complètement déstabilisée et surtout déconnectée de la réalité. Il y a une certaine originalité qui peut surprendre, voire déranger certains lecteurs. Pour ma part,  ce style très direct m’a beaucoup plu et je l’ai même trouvé rafraichissant dans un sens.
Mais, je peux comprendre qu’il puisse déstabiliser certaines personnes, notamment celles qui ne sont pas habitués à lire ce genre d’histoires.

Il s’agit ici d’un tome qui est destiné à lancer l’histoire, à mettre en place les choses, il y a donc beaucoup de descriptions et beaucoup de nouvelles informations qui nous arrivent d’un coup. Même si nous avons un lexique (fait à la perfection avec tous les détails historiques et une carte en couleur), ce trop plein de détails, de nouveaux mots, de nouveaux endroits, de nouveaux noms dans une langue inconnue peuvent déranger et faire peur sur les premières pages. Mais une fois que nous sommes habitués à lire ce genre de mots, la lecture se fait toute seule. Bien sûr, je trouve quelques phases de descriptions un peu longues, mais je me dis qu’elles sont nécessaires à ce premier tome afin de plonger entièrement le lecteur dans l’univers que l’auteur a inventé de A à Z.

            Si j’ai trouvé que certaines descriptions étaient trop longues, certaines actions me paressaient un peu trop rapides. Nous suivons donc trois personnages qui passent d’une terre à une autre et qui rencontrent toutes sortes de créatures sur leur route. Ces phases de rencontre me paraissent rapides. A peine le temps de comprendre qui est qui, où, quoi et comment, que les personnages ont déjà changé de lieux et passent à la quête suivante. Oui parce qu’à chaque fois que nos héros vont quelque part, un nouveau secret se révèle et une nouvelle quête commence. C’est ce qui fait que l’on ne s’ennuie pas dans ce tome finalement, parce que nous bougeons tout le temps et il se passe toujours de nouvelles choses. Nous ne restons pas sur une seule intrigue, une seule quête, et ça, c’est un très bon point ! Mais je trouve que sur certaines rencontres, il aurait fallu prendre un peu plus de temps … Je suis consciente de me contredire toute seule en vous disant au début que c’était trop long, puis trop court, puis trop rapide … Mais c’est mon ressenti.

            Il y a un an, lors de ma première lecture de cette histoire, je ne l’avais pas autant apprécié que maintenant. Peut être parce que la version e-book ne me plaisait pas du tout. En effet, si je peux vous donner un conseil c’est de l’acheter en version papier parce que vous allez devoir très souvent vous référencer au lexique qui se trouve à la fin du livre et en version numérique, c’est beaucoup moins pratique de passer d’une première à une dernière page.

En tout cas, j’ai beaucoup apprécié le relire et de voir les quelques changements que l’auteur a pu faire par rapport à l’année dernière. Pour être honnête, je ne lis pas souvent de ce genre là et ça m’a fait du bien de m’y replonger et de voir autre chose ! Je ne conseillerai pas ce livre à des novices du genre, mais pour ceux qui ADORENT le space-opéra, foncez, c’est une histoire pour vous !



YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Gmail: shape.flowers@gmail.com
Babelio: ShapeFleur
Livraddict: Shape Fleur
BookWeather: Shape Fleur
Book Node: Shape Fleur
Goodreads: Shape Fleur