Rechercher dans ce blog

mercredi 21 janvier 2015

La septième fille d'Adèle Kemp de Julie Johnston

Coucou !

Aujourd’hui, je vous écris un petit article pour vous parler d’un roman trouvé par hasard dans une boutique !



Juliette Kemp qui vit avec sa mère Adèle et ses cinq sœurs dans une petite ville du Canada, s’aperçoit un jour qu’elle peut prédire l’avenir. A l’occasion d’un séjour chez ses grandes-tantes à la campagne, elle en apprend d’avantage sur ce don de clairvoyance, transmis à la septième fille de chaque génération. Pour Juliette, ce don est une malédiction. Pour le perdre, elle décide de nier sa féminité, et se transforme en garçon. Désormais, elle s’appellera Jules.

En lisant la quatrième de couverture, je me suis dis : « Bon, la septième fille de la septième fille qui a un pouvoir extraordinaire, c’est du déjà vu ! ». Effectivement, on a plusieurs fois rencontré ce phénomène. La différence, ici, c’est que l’histoire ne va pas se passer comme d’habitude ; le héro ne va pas dire : « Puisque j’ai un super pouvoir de la mort qui tue, je vais sauver le monde !! », non, non ! Cette fois-ci, notre héroïne va choisir d’ignorer ce pouvoir, de déjouer la « tradition » familiale !
Et ça que je trouve génial dans cette histoire ! Ce n’est pas souvent que dans ces romans ont trouve un personnage qui n’assume pas son pouvoir jusqu'à la fin ! Donc, comme vous l’aurez compris, Juliette décide de devenir un garçon pour ne pas faire face à la réalité.

Au moment où Juliette décide cela, elle est au début de l’adolescence. Nous connaissons tous cette période où nous commençons à nous affirmer, à changer et à en faire voir de toutes les couleurs à nos parents ! (Papa, Maman, si vous lisez cet article, je m’excuse de vous avoir cassé les oreilles avec Tokio Hotel !)
C’est ce qu’Adèle, la maman de Juliette (ou Jules), comprend. Elle ne voit que la crise d’adolescence de sa fille et se retrouve complètement perdue dans cette situation. Surtout que Juliette est la dernière de la famille, ces cinq sœurs (oui, oui, j’ai bien dis cinq ! Ah bah oui, je ne vais pas vous dire pourquoi, sinon vous n’allez pas lire le livre, ahah, mais je peux vous dire que ce n'est pas ce que vous croyez) et elles n’ont pas vécu l’adolescence de la même façon, l’une est médecin, les autres au lycée, etc … Elles sont presque une fierté pour Adèle.

La transformation de Juliette en Jules est émouvante car, malgré le fait qu’elle veule devenir un garçon pour échapper à son pouvoir, elle ne peut pas empêcher sa condition de fille ressurgir à certains moments.

C’est une histoire que j’ai aimé, ça ne sera peut être pas un coup de cœur de l’année mais il est quand même génial. Il est raconté simplement mais avec beaucoup d’émotions et je ne vous le cache pas, je me suis accrochée à chaque personnages même ceux qui ne reviennent pas souvent aux fils des pages.


-----------------------------------------------------------------------------------------
Alors, ça vous a donné envie d'en savoir plus sur Juliette Kemp ?

Vous pouvez aussi me retrouver sur les réseaux sociaux: