Rechercher dans ce blog

mercredi 14 janvier 2015

Le passeur de Lois Lowry

Hello !
Partons ensemble dans un autre monde, nous plaira-t-il ? Réponse entre les pages de ce roman !


Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n’existe pas. Les inégalités n’existent pas, la désobéissance et la révolte n’existent pas. L’harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le comité des sages. Les personnes âgés, ainsi que les nouveaux nés inaptes sont « élargis », personne ne sait exactement ce que cela veut dire.
Dans la communauté, une seule personne détient véritablement le savoir : c’est le dépositaire de la mémoire. Lui seul sait comment était le monde des générations plus tôt, quand il y avait encore des animaux, quand l’œil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux ?
Dans quelques jours, Jonas aura douze ans. Au cours d’une grande cérémonie il se verra attribuer, comme tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté.
Jonas ne sait pas encore qu’il est unique. Un destin extraordinaire l’attend. Un destin qui peut le détruire.

Je viens de me prendre une sacrée claque dans la figure. J’ai acheté ce livre dans un vide grenier il y a quelques mois et (honte à moi) je l’ai laissé prendre la poussière. Et, un jour, (avec mon tirage au sort), je l’ai sortie. Je regrette de ne pas l’avoir fais plus tôt ! Ce livre est absolument génial ! Comment ai-je pu passer à côté ?

C’est une histoire qui peut paraître dingue au début, presque géniale, en fait. En effet, un monde où le chômage, la guerre, la famine, la pauvreté et les violences n’existent pas, ça serai quand même vraiment génial, nous sommes tous d’accord. Mais dans ce livre, on se rend compte que, finalement, la façon dont est dirigé ce monde là, n’est pas bien du tout ! C’est même triste de vivre comme ça !

On nous explique bien qu’aucuns habitants ne prend d’initiatives, de décisions, tout est organisé, prévu comme le voit les « chefs » de ce monde. Mais qu’ils sont heureux comme ça car ils ont été formatés ainsi depuis toujours ! Ils n’ont rien connus d’autres donc ils ne peuvent pas savoir ce que c’est que de tomber amoureux par exemple.
Oui, et tout ce qu’ils font se fait sans sentiments !

C’est une histoire qui en devient très émouvante. Et on se sent vraiment bête quand on le lit le début du synopsis parce qu’on se dit : quel monde merveilleux, j’aimerai y vivre. Mais finalement, si il n’y a pas de sentiments en quoi pouvons nous être heureux même si il n’y a pas de guerre, de chômage et tout ? C’est les sentiments qui rendent les gens humains alors il ne faut pas les enlever.

Sinon, je l’ai lu assez vite, parce que (comme vous l’aurez compris) je me suis prise au jeu de cette histoire.

Je le recommande si vous cherchez une lecture facile mais que vous avez envie de vous faire remuer le cœur !

----------------------------------------------------------------------
Qu'en pensez-vous ? 

Vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux pour être prévenus des nouvelles sorties !
- Facebook: Shape F. Book
- Twitter: Shape_x
- Instagram: Shape190
- Gmail: shape.flowers@gmail.com