Rechercher dans ce blog

dimanche 1 février 2015

Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi de Mathias Malzieu

Ca y est … 
C'est la fin du week-end.. Tristesse infinie. Mais bon, passons quand même un bon dimanche soir ensemble et prenons du courage pour la semaine à venir !




« Comment on va faire maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi ? Qu’est ce que ça veut dire la vie sans toi ? Qu’est ce qui se passe pour toi là ? Du rien ? Du vide ? De la nuit, des choses du ciel, du réconfort ? »
Mathias, une trentaine d’années mais une âme d’enfant, vient de perdre sa mère. Sans le géant qu’il rencontre sur ce parking de l’hôpital, que serait-il devenu ? Giant Jack, « docteur en ombrologie », soigne les gens atteints de deuil. Il donne à son protégé une ombre, des livres, la capacité de vivre encore et de rêver malgré la douleur …

Je suis partagée dans mes sentiments, est-ce que je suis triste ou émerveillée ? Sûrement les deux !
Pendant ma lecture, j’ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux et le cœur qui se serrait dans ma poitrine. Dans la plume de Malzieu, on ressent toute la douleur de perdre quelqu’un de cher et l’impuissance que l’on peut avoir à ce moment là.
On comprend bien que l’on ne peut rien faire pour ramener la personne perdue et que nous même, on ne sait plus vraiment pourquoi on est là, sur terre. Ca fait mal de lire ces mots… On pourrait presque détester cette lecture qui nous met le cafard.

Heureusement, on reconnaît le style de l’auteur qui nous met devant un personnage fantastique : Giant Jack, qui va aider Mathias à faire son deuil. Bien sur, c’est un personnage fort mais plein d’humour et de réconfort en même temps.
Il essai de remonter le moral à Mathias, d’ailleurs, il y a un passage qui m’a beaucoup marqué et que je voudrai partager avec vous :
«  -Eh oui ! Mais tu dois réapprendre à rire, à manger avec goût, tu dois rééduquer ton goût ! Sers-toi de ton ombre, lis, rêve, repose-toi, amuse toi, même si ça te paraît impossible que le jour où tu as essayé de faire ton premier accord de guitare. Tout va te paraître dérisoire, mais n’abandonne rien. Ne cède rien au désespoir ! Utilise tes rêves. Et même s’ils sont cassés, recolle-les ! Frotte-les à ton ombre magique, tu verras mon gars ! […] Il te faudra un peu temps. Les cataclysmes c’est lourd à digérer. Mais garde bien l’idée de vie en tête. Même si ça te parait loin, inaccessible, applique-toi et fonce à ton rythme […] »

Ce passage n’est pas magnifique et pleins d’espoirs ?
Je me suis mise à pleurer à ce moment là, parce que c’est plein de vérités et ça nous donne du courage sur le travail de deuil que nous devons affronter. Bien sur, plus facile à dire qu’à faire mais c’est tellement bien dit, que l’on pourrait suivre ces ordres à la lettre !

Je tiens à dire que le style de l'auteur est un peu spécial et c'est possible que ça ne plaise pas à tout le monde, personnellement, j'adore : utilisation de métaphores, langage cru et clair... Je trouve que c'est une écriture poétique et simple à la fois.


J’ai adoré ce livre. La plume, l’émotion, l’intrigue … Voilà.

-------------------------------------------------------------------
N'ayez pas peur de cette lecture, elle reste magnifique !

On se retrouve aussi sur les réseaux sociaux:
Facebook: Shape F. Book
Twitter; Shape_x
Instagram: Shape190
Gmail: shape.flowers@gmail.com