Rechercher dans ce blog

lundi 30 mars 2015

Histoires à ne pas lire la nuit d'après Alfred Hitchcock

Bonjour !
J’espère que vous allez bien, aujourd’hui, nous allons parler de choses qui font peur !



"<< Ces histoires doivent être abordées sans avertissement comme sans idées préconçues. C’est de cette façon seulement qu’elles produiront tout leur effet sur les systèmes nerveux sensibles. >>  Hitchcock
Alfred Hitchcock est un maître incontesté pour nous faire frissonner, d’épouvante, hérisser notre sensibilité et accélérer nos pulsations à grand coup de « suspense » et les 15 histoires à ne pas lire la nuit qu’il a réunies dans ce recueil distillent la meilleure essence de ces émotions."

Amateurs de frissons dans le dos, ce recueil d’histoires qui font peur est pour vous !
Hitchcock a encore fait fort. En plus de faire des films qui vous glacent le sang, il donne rendez-vous à plusieurs auteurs, plus effrayants les uns que les autres, pour nous encore plus nous faire flipper.
Voilà, tout est clair !

Nous nous retrouvons donc avec des histoires qui font peur. Mais ne vous inquiétez pas, il n’y a pas beaucoup de sang, ni de corps en décomposition, ni de membres arrachés à la recherche du reste du corps. Non, non, tout est psychologique !
Ces auteurs nous effraient par les mots et en nous manipulant de façon à ce que l’on s’imagine des choses et qu’on se fasse encore plus peur tout seul. Oui, ils stimulent notre imagination.

Personnellement, j’ai eu peur de mon imagination mais pas de ces histoires. C’est assez compliqué à expliquer.
En plus de ça, certaines histoires n’ont pas de vraie fin, elles laissent peser un sentiment de frustration sur nous et ça en devient presque plus horrible que l’histoire.


Je conseil ce recueil de nouvelles à tous ceux qui connaissent l’esprit et la folie de Hitchcock et à tous ceux qui aiment avoir peur mais qui n’ont pas peur d’eux. (Ouuuuuh, ça fait peur !!) 

------------------------------------------------------
Qu'en pensez-vous ? Vous aimez avoir peur avec de genre d'histoire ?

Vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux: