Rechercher dans ce blog

lundi 21 décembre 2015

Porte de sortie de Bénédicte Vidor-Pierre

Bonjour bonjour !
Aujourd’hui, parlons d’un livre aux éditions Chemins de tr@verse qui m’a été gentillement été envoyé par Le Salon du Manuscrit.



« C’est un amour fou. Un amour trop grand, trop fort, trop beau pour être vrai. Un amour absolu qui effraie, tant il absorbe la vie, la métamorphose, et fait exploser dangereusement le quotidien. Où est la réalité, où commence le délire ? L’écriture libre de Bénédicte Vidor-Pierre épouse le rythme de la pensée de son héroïne, fait la part belle à l’invention et met en forme, symbiotiquement avec son sujet, les méandres inquiétants d’une créativité débridée. »

Accrochez vos ceintures, dans cette histoire on va parler amour. Amour, oui, un amour fou, délirant, inquiétant et déconcertant. Vous allez me dire : « oui oui comme tous les amours, ma belle. » Sauf que cette histoire d’amour se trouve entre le rêve et la réalité. Vous allez voir que c’est difficile de se placer dedans. Mais ne vous inquiétez pas, il suffit de vous laisser entraîner par le style d’écriture de l’auteure et vous verrez que c’est en frissonnant que vous allez comprendre.

C’est l’histoire d’une femme, Béa, qui pète un plomb. Elle veut retrouver cet homme qui la fait frissonner et qui la fait vibrer rien qu’en la regardant. Mais c’est en essayant de le retrouver que tous les problèmes vont arriver et que va se mettre en place cet univers délirant.
Parano, folle, poussée à bout, Béa va, elle-même, se mettre dans une situation improbable.

J’ai vraiment beaucoup aimé cette histoire. Je dois bien avouer qu’en lisant les premières pages, je m’étais amenée (toute seule) sur une fausse piste. Je ne m’attendais pas à ce genre de folie. Mais ce fut une très très bonne surprise que de découvrir l’histoire de Béa. « Surprenant » : c’est le mot que j’utiliserai pour qualifier cette histoire. Surprenant dans le bon sens du terme ! La surprise est au rendez-vous à chaque chapitre. Il n’y a aucun temps morts. On ne s’ennuie jamais, je dis bien JAMAIS. L’auteure, par son écriture et cette brillante idée d’histoire, nous fascine, nous fait voyager et nous mène sur des pistes impensables !
J’ai particulièrement accroché sur l’écriture. J’adore ce genre là : celui qui ne passe pas par quarante chemins pour dire les choses, celui qui utilise de petites phrases pour tout dire (j’aime ces phrases net et précises !)


Je remercie encore La Salon du Manuscrit de m’avoir envoyé cette superbe histoire.

-------------------------------------------------------------

Vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux:
YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Snapchat: Shape-x
Gmail: shape.flowers@gmail.com
Babelio: ShapeFleur
Livraddict: Shape Fleur