Rechercher dans ce blog

mardi 1 mars 2016

Bilan Novembre et Décembre 2015

Bonjour ! 
Aujourd'hui je vous parle de mes lectures des mois de Novembre et Décembre ! 




Livres présentés:



Si je reste de Gayle Forman
(Pocket)


"Tout sourit à Mia, dix-sept ans, des parents formidables, bien que restés dans leur période punk, une carrière de chanteuse déjà bien lancée … La seule ombre au tableau est le choix qu’elle doit faire pour ses études : rester fidèle au premier amour de sa vie, la musique et partir l’étudier loin de ceux qu’elle aime. Ou renoncer à sa passion. Mais un accident de voiture fait tout basculer. Ses parents sont tués sur le coup, Mia est dans un coma profond. Elle a maintenant une journée pour décider ce qu’elle veut faire : vivre ou mourir. Le seul choix qui compte, en fait. Pendant cette longue journée où son esprit est déconnecté de son corps gisant, tous ceux qu’elle rencontre sans qu’ils la voient vont peser sur sa décision. Laquelle changera cent fois … et une dernière fois encore."




Porte de sortie de Bénédicte Vidor-Pierre
(Chemins de Tr@verse)

« C’est un amour fou. Un amour trop grand, trop fort, trop beau pour être vrai. Un amour absolu qui effraie, tant il absorbe la vie, la métamorphose, et fait exploser dangereusement le quotidien. Où est la réalité, où commence le délire ? L’écriture libre de Bénédicte Vidor-Pierre épouse le rythme de la pensée de son héroïne, fait la part belle à l’invention et met en forme, symbiotiquement avec son sujet, les méandres inquiétants d’une créativité débridée. »



Pinocchio de Carlo Collodi
(Le livre de Poche)

"Les yeux vifs et le nez pointu, Pinocchio est un pantin de bois qui devient vivant: à peine fabriqué, l'insolent tire la langue au vieux Gepette et lui vole sa perruque. Il devrait pourtant l'aimer comme un père ! Mais il a horreur du travail, se moque des bons conseils et s'entête à suivre les mauvais.
Affamé, volé, menacé d'être frit, changé en âne, que deviendrait Pinocchio sans la Fée, son amie ?"



Contes de Perrault
(Flammarion)

"Charles Perrault est, comme on sait, l'auteur, le rédacteur de ces [...] jolis contes vieux comme le monde, qui ont charmé notre enfance et qui charmeront encore, je l'espère, des générations à venir, aussi longtemps qu'il restera des fées du moins pour le premier âge, et qu'on n'en viendra pas à enseigner la chimie et les mathématiques aux enfants dès le berceau (Sainte-Beuve, Causeries du lundi).
Ce volume contient: Griselidis, Peau d'Âne, Les Souhaits ridicules, La belle au bois dormant, Le Petit Chaperon rouge, La Barbe bleue, Le Maître Chat ou le Chat botté, Les fées, Cendrillon ou la Petite Pantouffle de verre, Riquet à la Houppe, Le Petit Poucet."



Kyle's Final Fantasy (tome 2) de Ahn Young-Mi
(Kwari)

"Voici la chronique d'une lutte sans merci pour la survie en milieu sauvage !!
Ange ou démon ? Sainte ou monstre ?! Le mystère demeure entier quant à la véritable nature de Ronane. Toujours est-il que sa relation avec Kyle, le héros malgré lui, prend une ournure plus tendre ! Varon révèle peu à peu ses talents cachés tandis que le prince des ténébres et son fidèle acolyte la Bouffe se joignent à la bande ! Aventure, action et romance sont au rendez-vous dans cette épopée riche en rebondissements !!"


Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire (tome 10: La pente glissante) de Lemony Snicket
(Nathan)

"Cher lecteur,
Hormis les patinoires et les pistes de ski, les choses glissantes sont rarement très plaisantes. Dans le présent volume, les enfants Baudelaire, hélas pour eux, se retrouvent en terrain très glissant. Bien d'autres horreurs les guettent encore: moucherons féroces et cavernes mal famées, sans parler d'une vraie débâcle, ni de l'apparition d'un revenant qui n'est même pas un fantôme. De mon côté, j'ai tout sacrifié pour enquêter sur les désastres en cascade qui sont le lot de ces orphelins. Mais rien ne t'oblige, ô lecteur, à me suivre sur cette pente, et tu serais bien avisé de laisser ce livre navrant te glisser des mains séances tenante.
Avec mes sentiments respectueux,
Lemony Snicket"


Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire (tome 11: La grotte gorgone) de Lemony Snicket
(Nathan)

"Cher lecteur,
A moins d'être une bernique, une anémone de mer ou un bernard-l'ermite, sans doute préfères-tu éviter les excès d'humidité saline.
Las ! Engloutis dans un océan d'infortune, les orphelins Baudelaire n'ont pas le choix, de la recherche vaine d'un objet disparu à un champignon mortel, un poulpe d'acier et une salade du chef infiniment douteuse ...
Après des années consacrées à relater les malheurs de l'infortuné trio, je me sens moralement obligé de continuer à explorer ces abysses d'une noirceur indicible.
Mais par bonheur pour toi, cher lecteur, rien ne t'oblige à te jeter dans ces eaux tristement salées.
Avec mes sentiments respectueux,
Lemony Snicket"


Les cahiers du cinéma (numéro spécial Hitchcock)
(Le Monde)

"Alfred Hitchcock est sans aucun doute le cinéaste le plus connu au monde. Et pourtant, rien ne peut affadir le plaisir renouvelé de voir ou revoir ses films, qui continuent d'exhaler un parfum de mystère que le spectateur n'a de cesse d'approfondir. Mais qui était Alfred Hitchcock ? Un cockney de l'Est End londonien brimé par son père ? Un "jeune génie" adoubé par la critique britannique dès la fin des années vingt ? L' "oncle Alfred", stéréotype de British dans une Amérique qui l'a baptisé le Maître du suspense ? Un cinéaste génial qui a su réinventer Hollywood à l'heure de la télévision et des parcs d'attractions ?
Dès ses débuts en Angleterre et dès son premier film, L'Eventreur, en 1926, Hitchcock réalise des films à suspense, reconnaît l'influence de Cecil B. De Mille et admire Fritz Lang. En 1939, il part travailler à Hollywood où il adapte Rebecca de Daphné de Maurier. Il signe ensuite des films antinazis dans une Amérique qui cherche à rester en dehors du conflit qui décrire l'Europe.
Puis Hitchcock fait tourner les plus grandes stars, dont les carrières resteront liées aux rôles inoubliables qu'il leur donne: James Stewart dans Sueurs Froides, Ingrid Bergman dans Les Enchaînés, Cary Grant dans La mort aux trousses ... 
Il élabore l'archétypes de la femme blonde qui habite désormais sa légende, de Anny Ondra (Chantage) à Tippi Hedren (Les Oiseaux), en passant par Grace Kelly (Fenêtre sur cour) ou Kim Novak (Sueurs Froides).
Hitchcock a réussi un double pari: être toujours à la pointe des innovations technologiques (Technocolor, Vistavision, 3-D, plus filmés depuis des hélicoptères) qui assurement au cinéma sa dimension spectaculaire et son succès public, et créer dans les années cinquante la première série télévisée à succès: Alfred Hitchcock présente."

---------------------------------------------

Vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux:
YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Livraddict: Shape Fleur
Snapchat: Shape-x
Gmail: shape.flowers@gmail.com