Rechercher dans ce blog

mardi 6 septembre 2016

Les lettres volées de Silène Edgar (Castelmore)

Etes-vous prêts à changer d'époque le temps d'une histoire ? 






« 1661, Mademoiselle de Sévigné au temps du Roi-Soleil

Pour ses quatorze ans, Françoise de Sévigné, fille de Madame de Sévigné, est invitée à son premier dîner avec la noblesse. La jeune fille doit éblouir les convives par sa vivacité d’esprit autant que par sa beauté. Mais ce milieu est impitoyable, et le moindre faux pas peut ruiner sa réputation et celle de sa mère.

Cette mère parfaite qui cache un secret qu’il faut à tout prix préserver.

Entre ragots, manigances et compliments à double sens, Mademoiselle de Sévigné va mener l’enquête et apprendre les règles de ce qui monde qui s’ouvre à elle… »

Après avoir lu « 14-14 » et « Adèle et les noces de la reine Margot » qui sont des livres qui mélangent la fiction et l’Histoire, je me suis lancée dans « Les lettres volées » qui est un peu différent des autres puisque celui là est « un livre qui s’inspire de l’histoire sans la raconter tout à fait : rien n’y est complètement vrai, mais il y a peu de choses fausses … » comme l’écrit l’auteure au début du livre.

Nous nous retrouvons donc en 1661 aux côté de Françoise de Sévigné, une jeune fille qui rêve de faire son entrée à la Cour. Mais pour cela, elle va devoir apprendre à parle et à se tenir comme il se doit dans ce monde là. Ce ne sera pas une chose facile pour la pauvre Françoise qui est assez maladroite et qui n’a pas la langue dans sa poche. En parallèle à cela, elle apprend que sa mère lui cache quelque chose, un grand secret. Françoise fera tout pour découvrir ce secret quitte à y mêler toutes les personnes qui l’entourent.

C’est une histoire que j’ai trouvé très agréable et reposante, surtout. Je me suis laissée emportée par les aventures de cette jeune fille qui essai de faire sa place dans un Monde où le moindre faux pas peut ruiner la réputation de toute la famille. Et où les complots, les secrets et les ragots rythment les vies des personnes qui côtoient ce monde là. J’ai trouvé très agréable le fait de suivre cette histoire tout en me disant que certaines choses étaient vraies. Ca donne un petit frisson et c’est rigolo de chercher à savoir ce qui était vrai ou pas, ce que l’auteur avait légèrement modifié ou pas.


Encore une fois, j’ai trouvé que l’écriture de Silène Edgar était très dynamique, dans le sens où on ne voit pas le temps passer dans sa lecture et que le livre se lit tout seul. Ca a un côté très agréable et c’est ce que j’ai le plus apprécié. Et elle a le don de nous enlever de notre 21e siècle en l’espace d’un instant. Dès les premières pages, j’ai oublié dans quelle époque j’étais et j’ai été prise au jeu de Mademoiselle de Sévigné. 

--------------------------------------------------------

YouTube: Shape Fleur
Facebook: Shape Fleur
Twitter: Shape_x
Instagram: Shape190
Gmail: shape.flowers@gmail.com
Babelio: ShapeFleur
Livraddict: Shape Fleur
BookWeather: Shape Fleur